Test de concept

Après avoir détecté une idée de nouveau produit ou service, il convient de l’explorer.
Le test de concept est un des outils de cette exploration, il permet de déterminer si cette idée est acceptable par la cible pressentie.

Est ce que cette nouvelle idée correspond à une attente ?
Quelle serait la cible la plus réceptive ?
A quel niveau de prix ?

Le principal avantage de ce test consiste en de substantielle économie :

Si l’idée n’intéresse pas suffisamment les consommateurs, le développement du produit ne sera pas lancé évitant ainsi des investissements à fonds perdus.

Les principaux objectifs d’un test de concept sont :

  1. évaluer l’intérêt d’une idée de produit ou de service vis-à-vis de ses futurs clients et utilisateurs,
  2. comprendre les raisons de cet intérêt/désintérêt,
  3. définir les modifications et ajouts permettant l’adéquation de l’idée avec les besoins,
  4. étudier les modes de distribution et les axes de communication les plus efficaces,
  5. définir le(s) modèle(s) économiques le(s) plus pertinent(s).

Pour répondre à ces objectifs, 2 types de test peuvent être utilisés :

  1. test de concept qualitatif :
    Après une brève présentation de l’idée, on fait réagir l’échantillon :
    J’aime/je n’aime pas ? Pourquoi ? Que faudrait-il faire pour que vous achetiez le produit ?
    Il s’agit de comprendre les comportements d’achat, les motivations d’achat/ freins, les usages afin de transformer l’idée du produit en un concept plus abouti.
    Le recueil de l’information peut se faire au moyen d’entretiens en face-à-face, de tables rondes, d’interviews en profondeur par téléphone et par Internet.
  2. test de concept quantitatif :
    il doit être réalisé sur la base d’un concept abouti, souvent après une phase qualitative et à un moment où de nombreuses options sont encore envisageables.
    La phase quantitative permet de vérifier certaines hypothèses auprès d’un échantillon représentatif de la population étudiée. Les résultats chiffrés peuvent être extrapolés à l’ensemble de la population mère.
    La collecte des données est le plus souvent effectuée grâce à des interviews téléphoniques et par Internet.